« ICE Ardennes » et « Sylvafaune Vendresse » : deux projets pour faciliter la concertation sur la question de l’équilibre forêt/gibier


Frédéric BAUDET, Fédération départementale des chasseurs des Ardennes

En 2012, les instances forestières ardennaises s’opposent à l’entrée en application du SDGC car la question de l’équilibre sylvo-cynégétique n’y serait pas traitée à la mesure de l’enjeu. La Fédération des chasseurs des Ardennes accepte qu’un travail approfondi soit mené sur cette thématique mais propose que ce soit à partir d’une démarche concertée, incluant forestiers publics et privés, au travers des projets suivants :
« ICE Ardennes »
Ce projet multi-partenarial est placé sous le patronage de la DDT des Ardennes. Il a pour objectif d’adosser la concertation sur les plans de chasse au suivi des populations de cervidés par les ICE.
Le programme de travail porte sur 4 UG où la FDC récoltera, les éléments relatifs au fonctionnement démographique des populations, le CRPF et l’ONF prenant en charge l’évolution de l’impact du gibier sur la forêt.
« Sylvafaune Vendresse »
Dès son lancement, la démarche « Sylvafaune » est apparue très complémentaire du premier projet. Elle crédibilise l’idée initiale, règle la question de l’animation et laisse espérer le solide retour d’expérience d’un réseau national. A l’initiative des chasseurs, les partenaires de l’UG de Vendresse ont rejoint le réseau dès sa création, en 2013 afin de proposer des actions techniques supplémentaires pour compléter sur ce massif le diagnostic sylvo-cynégétique, préciser les enjeux ou localiser les tensions.
Vers un diagnostic partagé en matière d’équilibre forêt/gibier
Ces deux projets doivent permettre l’émergence d’une concertation apaisée, appuyée sur un diagnostic partagé, établit selon un cadre technique accepté de tous. Ils ont une vocation pédagogique, pour l’ensemble des acteurs du département, et expérimentale, dans le cadre de la gestion opérationnelle des UG où ils sont déployés.
A terme, la prise de décision concernant les attributions de plan de chasse dans les Ardennes pourrait-être améliorée grâce à l’expertise acquise dans le cadre de ces travaux.