Les tableaux de bord : une aide à la décision pour gérer le grand gibier


Thierry CHEVRIER, Office national de la chasse et de la faune sauvage

Afin d’aider les gestionnaires à prendre les bonnes décisions en terme de gestion, nous proposons
une démarche innovante mise au point à partir de nombreux retours d’expériences : le tableau de
bord. Il s’agit d’un document technique qui synthétise à l’échelle d’une unité de gestion les
tendances temporelles d’une série d’indicateurs de changements écologiques (ICE). Il permet de
présenter clairement les résultats des suivis, d’établir et de partager un diagnostic de l’état
d’équilibre ongulés-environnement et d’oriente in fine les plans de prélèvements selon les
objectifs initialement fixés.
Il s’adresse aux gestionnaires cynégétiques, forestiers et agricoles, aux responsables d’espaces
naturels ainsi qu’aux pouvoirs publics impliqués dans la recherche de l’équilibre agro-sylvo-
cynégétique. Il constitue une aide aux décisions et un support pour gérer durablement les
populations d’ongulés et leurs habitats, en particulier dans le cadre des réunions préparatoires
aux plans de chasse et/ou dans les documents d’aménagement sylvicoles.
Le contenu des tableaux de bord est calé sur des périodes multiples de trois années, permettant
ainsi leur utilisation dans le cadre des plans de chasse triennaux. Chaque tableau de bord peut
être complété par des documents techniques, selon les particularités des unités de gestion
concernées.
Ces supports sont testés avec succès depuis plusieurs années par les partenaires de l’Observatoire
Grande Faune et Habitats (OGFH) en Rhône-Alpes et en Provence Alpes Cote d’Azur. Le concept et la
démarche sont aujourd’hui repris dans de nombreux départements par les gestionnaires et les
services de l’Etat. Au-delà de leur intérêt technique, ils constituent de véritables outils d’aide
à la concertation et un support incontournable pour établir une feuille de route opérationnelle en
matière de gestion de l’équilibre agro-sylvo-cynégétique. L’évolution des connaissances
scientifiques et des informations tirées des retours d’expériences alimenteront de façon continue
l’évolution de ces nouveaux outils didactiques.